Messages déplacés, harcèlement, contrefaçon : le dark side de Vinted
2021-03-26

Messages déplacés, harcèlement, contrefaçon : le dark side de Vinted

Vinted est une référence en terme de vente entre particuliers en France. Un français sur quatre serait même inscrit sur la plateforme selon LCI. L’application participe donc activement à favoriser le commerce de seconde main et la mode circulaire. Mais Vinted a tout de même ses zones d’ombres. Entre messages déplacés, harcèlement, et contrefaçon, tout n’est pas rose sur l’application.

Créé presque sur un coup de tête en 2013 par le couple de lituaniens Milda Mitkute et Justas Janauskas, Vinted rassemble les amoureux du vintage et des bonnes affaires, mais aussi des personnes mal intentionnées. Des messages déplacés au harcèlement, certains utilisateurs de la plateforme ne s’en servent pas pour les bonnes raisons.

Réjane par exemple nous raconte capture d’écran à l’appui, ce qu’a pu recevoir sa cousine de 18 ans : « Wow vous êtes incroyablement sexy ! ». La jeune femme l’a donc contacté pour lui dire qu’il n’était pas sur la bonne plateforme pour « se rincer l’oeil », ce à quoi il a rétorqué : « Il n’y a pas d’autres sites qui proposent ce qu’on a sur Vinted. Il y a aussi beaucoup de femmes qui s’en servent pour se montrer ». Cet homme fait donc en quelque sorte son marché sur Vinted, mais pas de vêtements, ni d’objets d’occasion…

Une autre Vintie, Fanny, a reçu un commentaire inapproprié. Un utilisateur lui a signifié qu’il aimait son piercing au nombril et qu’il allait demander à sa femme de faire le même. On lui a également déjà demandé si elle avait un copain, et malgré une réponse à l’affirmative, l’interlocuteur a été insistant. Il ne s’agit pas ici de cas isolés et les choses peuvent aller plus loin encore…

Le harcèlement sexuel sur Vinted

Malheureusement, les commentaires désobligeants peuvent être courants et nombreux, notamment lorsque les vêtements proposés à la vente sont montrés portés. Et y répondre, c’est en plus prendre le risque de se faire signaler et recevoir un avertissement, comme l’indique un témoignage recueilli par Madmoizelle. De plus, les harceleurs savent se montrer astucieux.

Ils se font, entre autres, passer pour des femmes pour demander des photos et créent des groupes afin de les échanger avec d’autres cyber-harceleurs. Certains ne se donnent parfois même pas cette peine et, comme dans le cas de Marthe, demandent des photos en maillot de bain. Ces personnes peuvent également s’abonner à plusieurs centaines de comptes Vinted au contenu précis. Dans le cas de Réjane, l’utilisateur était quasiment uniquement abonné à des Vinties proposant des sous vêtements, des maillots de bains, des tops… Ils ne vendent souvent aucun article et n’ont pas d’avis laissés par d’autres utilisateurs.

Des problèmes de contrefaçon

Le harcèlement n’est pas la seule ombre au tableau de Vinted. La contrefaçon s’y développe également, bien que ce ne soit pas quelque chose de nouveau. Dans une de ses vidéos, l’influenceuse écoresponsable Marine alias Prête Moi Ta Veste raconte avoir acheté une veste décrite comme étant une Dior vintage aux débuts de la plateforme. Elle avait fini par découvrir qu’il s’agissait en fait d’un vêtement Zara sur lequel avait été cousue une étiquette de la marque de luxe française.

Le phénomène se serait d’ailleurs amplifié ces dernières années malgré l’algorithme spécifique mis en place par Vinted. Un aspect sur lequel a notamment mis en garde le magazine 60 millions de consommateurs. La contrefaçon est bien sûr principalement effectuée pour les vêtements de luxe et selon un témoignage publié par LCI, le luxe n’existerait pas vraiment sur Vinted. Factures et autres détails attestant de l’authenticité du produit sont même parfois falsifiés. Ce sont ainsi des centaines de contrefaçons qui auraient été vendues en 2020 d’après la même source.

Se protéger

Le mieux pour contrer le harcèlement sur Vinted est encore de signaler et bloquer les utilisateurs malveillants. D’après une réponse de la plateforme recueillie par le magazine Madmoizelle, chaque signalement fait l’objet d’une enquête individuelle. Elle pense cependant que ce sont des comportements minoritaires. Or, photos de vêtements portés ou non, cela n’empêche pas les voyeurs de sévir par message. Il faut donc encore se méfier des comptes sans photo ni rien en vente qui demandent un certain type de photos.

Pour ce qui est de la contrefaçon, il faut être très vigilant sur les articles de luxe. Même lorsque le vendeur prouve l’authenticité du vêtement avec un document de la marque. Car celui-ci peut être falsifié. Les fautes d’orthographe ou un logo manquant sont entre autres des indicateurs. Si vous êtes tout de même amené à recevoir une contrefaçon, il faudra cliquer sur « j’ai un problème » après avoir attesté l’avoir reçu. Puis bloquer la transaction en indiquant le motif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

dix-huit − quatorze =