L’INFO UPCYCLÉE : 60% des français favorables au boycott de la mode non équitable et autres lectures de la semaine
2021-04-23

L’INFO UPCYCLÉE : 60% des français favorables au boycott de la mode non équitable et autres lectures de la semaine

L’info upcyclée, c’est le rendez-vous que vous donne la rédaction tous les vendredis pour vous mettre à jour sur les dernières actualités écologiques et sociales, et plus particulièrement celles de la mode responsable.

60% des français prêts à boycotter la mode non équitable

La dernière enquête de l’ONG Max Havelaar a dernièrement été révélée à l’occasion de la Fashion Revolution Week. Elle se concentre sur les critères d’achat des français. Les principaux sont par ailleurs les conditions de travail, la provenance, et l’aspect écologique. À l’issue de ces précisions, on apprend également que 60% des français se disent prêts à recourir au boycott des marques non équitables. 75% d’entre eux envisagent également sans trop de difficulté le fait d’acheter moins d’articles de mode. La France montre donc un certain engouement pour une industrie textile plus éthique et plus raisonnée. Davantage de chiffres sur Fashion Network.

Amazon veut vendre plus de produits écoresponsables

Le géant de la vente en ligne a annoncé l’extension de sa gamme « Climate Pledge Friendly » mardi 20 avril. Elle compte désormais quatre nouvelles certifications éthiques après avoir déjà accueilli Cradle to Cradle ou encore Bluesign. Une initiative qui vient appuyer son engagement pour une part nulle d’émissions nettes d’ici 2040. Le responsable des produits durables d’Amazon, Cyrus Wadia confirme le souhait de « transformer lentement l’expérience de vente au détail avec une sélection plus durable ». Certains critiquent tout de même le manque d’évolutivité de l’action et le manque d’initiative concernant la surconsommation. Plus de détails sur Vogue Business.

Allbirds partage son calculateur d’empreinte carbone

La marque de sneakers Allbirds a développé un outil calculateur d’empreinte carbone à l’aide d’un autre participant. Un outil qui sera à disposition pour toutes les marques de mode. Par la même occasion, Allbirds lance une pétition pour plus de transparence quant aux chiffres relatifs aux matières carbones. La marque n’en est cependant pas à sa première initiative écoresponsable et vise la neutralité carbone depuis le départ. Elle a notamment développé un cuir naturel et des semelles en canne à sucre également partagées avec d’autres griffes de sneakers. Allbirds précise dans un communiqué croire « en la collaboration plutôt qu’en la concurrence ». Infos supplémentaires sur Fashion Network.

Des masques 100% biodégradables ont vu le jour

Marie Bee Bloom a développé des masques en tissu biodégradables. Ils sont composés de papier de riz rempli de graines de fleurs, le tout produit dans un atelier protégé néerlandais. Les cordons en revanche sont en laine et collés à l’aide d’une colle à base de fécule de pomme de terre et d’eau. Les graines glissées dans les masques peuvent être des bleuets, des pétunias, de l’aneth, de la camomille… La terre et les abeilles seront très satisfait une fois la biodégradation opérée. Le masque est jetable et protège aussi bien qu’un masque en tissu fait maison. Le lot de 10 masques est à 30 euros. Pour shopper un lot, rdv sur le site Marie Bee Bloom.

Climate Neutral gratifie les marques neutres en carbone

L’organisation indépendante à but non lucratif Climate Neutral considère la neutralité carbone comme centrale pour les consommateurs recherchant des produits écoresponsables. Depuis 2019, elle offre donc des certifications aux marques ayant réalisé des efforts pour atteindre une empreinte carbone nulle. Récemment, c’est Innersense Organic Beauty qui a débuté un partenariat avec Climate Neutral. Elle rejoint alors pas moins de 300 autres marques, notamment de beauté, dont 250 ont été certifiées. Austin Whitman, CEO de l’organisation, a déclaré avoir été inspiré par d’autres labels comme USDA Organic. Plus d’infos sur Asia Tatler.

« 93 remèdes à la mode », une initiative de Seine-Saint-Denis 

Créativité, inclusivité, et écoresponsabilité seront au rendez-vous avec le projet « 93 remèdes à la mode ». Cette idée de parcours de couture éthique née à Pantin, en Seine-Saint-Denis, se concrétisera à partir du 22 mai lors du premier évènement. Pas moins de trois associations ont oeuvré au projet : Pantin Family, Réseau Ethique, et Dressing solidaire en ligne. Les participants pourront découvrir ou redécouvrir la mode responsable à cette occasion, entre autres via l’upcycling. L’initiative a par ailleurs été soutenue par l’Agence de la Transition Ecologique (Ademe), ou encore la Région Seine-Saint-Denis. Renseignements complémentaires sur Fashion Network.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 + quatre =