L’INFO UPCYCLÉE : L’Assemblée vote en faveur d’un étiquetage environnemental et autres lectures de la semaine
2021-04-02

L’INFO UPCYCLÉE : L’Assemblée vote en faveur d’un étiquetage environnemental et autres lectures de la semaine

L’info upcyclée, c’est le rendez-vous que vous donne la rédaction tous les vendredis pour vous mettre à jour sur les dernières actualités écologiques et sociales, et plus particulièrement celles de la mode responsable.

L’Assemblée vote en faveur d’un étiquetage environnemental

Mercredi 31 mars, l’Assemblée a voté en faveur d’un étiquetage environnemental des produits textiles dans le cadre de la Loi Climat. Notamment évoquée, la mise en place d’un score carbone. Avec pour objectifs, une meilleure information et sensibilisation du consommateur ainsi qu’une incitation à plus de responsabilité de la part des marques. Sur l’initiative de la député LREM Nathalie Sarles, ce projet devrait être mis en place rapidement, mais d’abord sous forme d’expérimentation. Un second amendement proposé par Jean-Charles Colas Roy, également marcheur, vise à réserver le drapeau français aux produits intégralement fabriqués en France. Informations complémentaires sur Fashion Network.

SHEIN copie le design d’un maillot de bain d’une artiste française

L’été dernier, l’artiste française Rachelle Cunningham dévoilait sur Instagram son tout premier maillot de bain fait main. La fast fashion, habituée des inspirations plus ou moins flagrantes, a encore sévit. Le 23 mars 2021, SHEIN a commercialisé un modèle quasi identique à celui de l’artiste parisienne. Avertie par une abonnée, elle aurait même d’abord cru à un montage photoshop. En effet, seule une différence est visible entre le modèle original et la copie. L’un est peint à la main et l’autre est imprimé. Les aspirations de Rachelle Cunningham étaient différentes : « Si j’avais commercialisé ce maillot de bain, il n’aurait jamais été vendu à ce prix (11 euros). Je voulais que chaque modèle soit unique, peint à la main sur du textile recyclé et réalisé sur commande ». L’article a depuis été retiré du site. Voir le maillot sur Madmoizelle.

Lancôme s’engage à plus de développement durable

Lancôme lance son premier projet mondial de protection de l’environnement ; Caring Together for a Happier Tomorrow. La biodiversité et l’inclusion sociale sont au coeur de l’initiative. Dans la pratique, le programme devrait se baser sur des pratiques agricoles régénératrices, des formules respectueuses de l’environnement, des emballages durables voire recyclables, et des partenariats, par exemple avec le Muséum national d’histoire naturelle. Il est également question d’aider à autonomiser les femmes, entre autres via l’alphabétisation. Ce projet s’inscrit dans une période où les consommateurs changent leurs habitudes. La présidente de Lancôme, Françoise Lehmann, parle de s’attaquer « aux problèmes les plus urgents d’aujourd’hui ». Plus de détails sur Global Cosmetics News.

Violences conjugales : Kering soutient ses collaborateur-ice-s

Le groupe de luxe Kering met en place un accompagnement sur mesure pour ses employé(e)s victimes de violences conjugales. Toute personne de l’entreprise qui en fera la demande pourra disposer d’une adaptation de ses horaires, d’un changement de son lieu de travail, d’un congé, ou d’une aide financière. Et ce, dans une dimension mondiale. En collaboration avec plusieurs associations, Kering souhaite proposer un soutien adapté. Depuis 2005 déjà, le groupe lutte contre les violences faites aux femmes via la Fondation Kering. Béatrice Lazat, directrice des ressources humaines, affirme « poursuivre à travers cette politique pionnière son engagement déterminé en faveur du bien-être, et de la sécurité de ses collaborateurs ». En savoir plus sur Fashion Network.

Ralph Lauren lance un système de teinture responsable

La marque américaine au cavalier a lancé son procédé durable de teinture, Color on Demand. Le prétraitement du textile a notamment été repensé. Ecofast Pur est désormais utilisé pour le coton. Un système de traitement économe en eau, en produits chimiques, et en énergie. Cette nouveauté permet également à Ralph Lauren d’arrêter de teindre avant la fabrication du produit. Ainsi, la marque peut davantage s’adapter à la demande. Les stocks sont donc mieux gérés et travailler à la commande est même possible. Pour rappel, des milliards de litres d’eau sont uniquement dédiés à la teinture des textiles chaque année selon Ralph Lauren. Une eau par la suite difficile et coûteuse à traiter. Plus d’informations sur Fashion United.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

douze + neuf =