L’INFO UPCYCLÉE : Les bénéfices d’Inditex en chute libre et autres lectures de la semaine
2021-03-19

L’INFO UPCYCLÉE : Les bénéfices d’Inditex en chute libre et autres lectures de la semaine

L’info upcyclée, c’est le rendez-vous que vous donne la rédaction tous les vendredis pour vous mettre à jour sur les dernières actualités écologiques et sociales, et plus particulièrement celles de la mode responsable.

Le bénéfice net d’Inditex en chute libre

Le groupe Inditex, entre autres propriétaire de Zara et Bershka, a vu son bénéfice net chuter de 70% en 2020 selon ses propres déclarations. Les 2 facteurs principaux de cette chute seraient la baisse de la demande et la pandémie mondiale de Covid-19. Le long déploiement du vaccin dans différents pays, les restrictions variables imposées aux commerces, et les incertitudes autour de la demande impactent encore aujourd’hui la société Inditex. Le géant de la fast fashion est donc dans une certaine impasse, bien que son chiffre d’affaire ait tout de même atteint les 20,4 milliards d’euros l’année dernière. Infos complémentaires sur Daily Sabah.

Kiabi fait la part belle à la seconde main

Après s’être engagé à ne produire que des collections éco-conçues d’ici 2030, Kiabi fait un autre pas vers l’environnement. En effet, l’enseigne a mis en place de nouveaux corners dédiés à la seconde main dans 4 de ses magasins en début de mois, notamment à Béziers. Six corners du même type avaient déjà été installés fin 2020. L’objectif fixé par Kiabi pour 2021 équivaut au nombre de 25 corners de seconde main. De quoi laisser penser que la mode circulaire a de beaux jours devant elle. Plus de détails sur Midi Libre.

UGG passe au vert avec des chaussures à base de plantes

La marque de chaussures UGG, notamment célèbre pour le confort de ses boots, lance sa première collection à base de matériaux naturels. Nommée « Plant Power », elle met à l’honneur 3 de ses plus fameux modèles, mais en version écoresponsable. Sont notamment utilisés le chanvre naturel, le caoutchouc Hévéa, la canne à sucre, et des fibres Tencel. « La collection montre qu’il est possible de créer des modèles emblématiques de manière responsable » a déclaré Andrea O’Donell, la présidente de Deckers Brand dans un communiqué. Plus d’informations sur La Dépêche.

Le groupe Unilever va supprimer la mention « normal » de ses produits

Le groupe Unilever, notamment propriétaire des marques Dove, Axe, et Monsavon, s’est engagé à retirer le qualificatif « normal » de ses cosmétiques et publicités. Un pas vers l’inclusivité lorsque l’on sait qu’il n’existe pas réellement de peau ou de type de peau « normaux ». Leurs produits, utilisés par près d’un milliard de personnes d’après le groupe lui-même, seront donc moins enclins à stéréotyper et créer des normes. Pour aller plus loin dans le processus, Unilever a décidé d’arrêter de retoucher les mannequins, des mannequins qui devraient également être plus représentatifs de notre diversité. Apprenez-en plus sur Elle.

La génération Z fait grimper la vente d’occasion selon eBay

Dans un récent rapport, eBay révèle que la génération Z est à l’origine de la progression mondiale des ventes d’occasion. La market place a entre autres basé son rapport sur les chiffres des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne et de la France. Ceux-ci sont très évocateurs. Par exemple, 81% des 16-24 ans auraient déclaré que le fait d’acheter un véhicule d’occasion était devenu quelque chose de plus courant en 2020. Mais la tendance ne s’applique pas qu’aux voitures. Emma Grant, responsable du pre-loved pour eBay au Royaume-Uni s’en réjouit dans un communiqué : « C’est génial de voir la génération Z ouvrir la voie pour rendre les achats d’occasion plus courants que jamais ». Pour en savoir plus, rendez-vous sur Fashion United.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

14 + treize =