L’effet Barnum, c’est quoi ?
2021-04-22

L’effet Barnum, c’est quoi ?

Vous vous reconnaissez toujours dans votre horoscope et vous vous demandez comment c’est possible ? Non, la réponse n’est pas un cafouillage mystique qui inclut l’alignement des astres. Ou en tout cas, il y a une explication rationnelle, et ça s’appelle l’effet Barnum.

Alors qu’il était déjà employé depuis des siècles dans le domaine de la voyance, de l’oracle ou encore dans les spectacles, c’est réellement en 1948 que l’effet Barnum a été démontré.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser par l’appellation de cet effet, non, il n’a pas été créé par Monsieur Barnum, mais il en a été inspiré. C’est effectivement l’homme de cirque Phineas Taylor Barnum qui l’utilisait afin de manipuler les spectateurs qui venaient à ses célèbres présentations au Barnum & Bailey. Malin !

Mais en quoi est-ce que ça consiste l’effet Barnum ?

Cela désigne tous les messages écrits ou oraux qui donnent le sentiment que l’on s’adresse à vous particulièrement. En réalité, ce sont des messages assez universels qui, d’ailleurs, manquent de précision. Ces textes sont présents dans la cartomancie, les horoscopes, les tests de personnalité, les biscuits chinois de fortune, la lithothérapie ou encore même la politique. Utilisé dans beaucoup de domaines donc, cet effet relève de l’illusion du soi, c’est-à-dire de se retrouver et se sentir impacté personnellement via un texte qui est pourtant général.

Aussi appelé « effet puit » ou « effet Forer » grâce à la personne qui l’a démontré, Bertram Forer. En effet, ce psychologue travaillant à l’université a fait faire un test à ses étudiants. Cette évolution constituait à leur faire lire une description dite « personnelle », alors qu’en réalité, chaque étudiant avait le même texte.

Le texte :

« Vous avez besoin d’être aimé et admiré, et pourtant vous êtes critique avec vous-même. Vous avez certes des points faibles dans votre personnalité, mais vous savez généralement les compenser. Vous avez un potentiel considérable que vous n’avez pas encore utilisé à votre avantage. À l’extérieur vous êtes discipliné et vous savez vous contrôler, mais à l’intérieur vous tendez à être préoccupé et pas très sûr de vous-même. Parfois vous vous demandez sérieusement si vous avez pris la bonne décision ou fait ce qu’il fallait. Vous préférez une certaine dose de changement et de variété, et devenez insatisfait si on vous entoure de restrictions et de limitations. Vous vous flattez d’être un esprit indépendant ; et vous n’acceptez l’opinion d’autrui que dûment démontrée. Vous avez trouvé qu’il était maladroit de se révéler trop facilement aux autres. Par moments vous êtes très extraverti, bavard et sociable, tandis qu’à d’autres moments vous êtes introverti, circonspect et réservé. Certaines de vos aspirations tendent à être assez irréalistes. »

Alors, vous vous êtes reconnu ? C’est normal. D’ailleurs, parmi tous les étudiants qui avaient été questionnés sur la pertinence de cette évaluation, une moyenne avait été établie. Cette dernière était de 4,26/5. Beaucoup de personnes se sentaient donc concernées par ce texte, qui était pourtant l’exemple typique de l’effet Barnum.

Comment ça s’explique ?

Pour faire un texte avec l’effet Forer, on utilise le langage universel. En fait, c’est un peu comme si on décrivait ce que tout le monde est. C’est une description générale de la société en somme. En effet, chacun a ses qualités et ses faiblesses, mais l’être-humain en a des prédominantes. Il s’agit de faire un constat global de ces dernières et d’impacter personnellement son lecteur, notamment par l’utilisation du « tu » et du « vous ». De plus, il faut majoritairement être très positif. Objectivement, personne n’a envie de lire un horoscope où on lui dit qu’il va passer une sale journée et qu’il va perdre son travail.

Maintenant que vous connaissez les secrets pour faire un texte avec l’effet Barnum, ne vous laissez plus berner ! Certes, cela est en rapport avec la zététique, c’est-à-dire l’art de faire la différence entre ce qui relève de la croyance et ce qui relève de la science. Dans tous les cas, que ce soit l’astrologie ou autre, rien n’a été prouvé scientifiquement, donc libre à chacun de croire ce qu’il souhaite !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

9 + dix-sept =