Le décodeur : le vrai prix d’un pull Made In France Laines Paysannes
2021-04-04

Le décodeur : le vrai prix d’un pull Made In France Laines Paysannes

Pour le quatrième rendez-vous de la rubrique du décodeur, nous avons enquêté sur le vrai prix d’un pull en laine, mais pas n’importe lequel. Pour rappel : le décodeur s’interroge sur le véritable coût des pièces fabriquées dans des conditions éthiques. Dans ce cadre nous avons échangé avec Axel Faldini, membre de l’équipe de la marque française Laines Paysannes qui conçoit des produits écoresponsables en laine.

Le pull en laine est un basique de la garde robe. Il tient bien chaud en hiver et au début du printemps quand le soleil ne nous fait pas encore profiter de températures chaleureuses. Comme dit le dicton, en avril ne te découvre pas d’un fil. Mais lorsqu’il n’est pas éco-conçu, ce vêtement réconfortant en laine peut être un grand pollueur. L’élevage intensif et industrialisé notamment produit énormément de gaz à effet de serre. Le nettoyage de la laine, quand il est fait avec des produits chimiques pollue également volontiers les cours d’eau. Un pull en laine blanc Zara est par ailleurs actuellement proposé à 7,99 euros suite à une promotion de 86% de réduction. Jamais un pull en laine écoresponsable et Made In France ne pourrait proposer un prix aussi dérisoire. Et vous allez comprendre pourquoi.

Laines Paysannes, un projet éthique

La marque Laines Paysannes est née d’une rencontre. Celle de Paul et Olivia. L’un, éleveur de brebis et l’autre, tisserande. Laines Paysannes existe depuis 5 ans et poursuit son activité avec pour objectif de proposer des produits écoresponsables, locaux, et mixtes. Les éleveurs qui collaborent avec la marque sont ariégeois. Leurs brebis profitent du plein air et ne sont rentrées que lorsque le temps est très froid. Les différentes petites mains qui s’affairent à créer leurs produits en laine quant à elles sont majoritairement dans le Sud-Ouest de la France, notamment pour le pull Gamut que nous allons évoquer. Laine non traitée lavée à l’eau et au savon biodégradable, production adaptée à la demande et en local sont des éléments éthiques qui font de Laines Paysannes une marque écoresponsable. Mais évidemment chaque étape de fabrication à un coût.

Les étapes de fabrication

Tout d’abord, pour une mise en situation, voici les différentes étapes de fabrication d’un pull en laine :

  1. La tonte des moutons
  2.  Le tri de la laine
  3. Le lavage
  4. Le filage
  5. Le tricotage
  6. L’étiquetage

Pour certains modèle, il y aura également du retordage, un rajout de détails en polyamide recyclé ou de peinture végétale.

Le coût par étape

Pour un pull Gamut, le coût de la laine avant qu’elle ne soit tricotable s’élève au total à 20 euros. La main d’oeuvre pour le tri et le transport de la laine coûte entre autres 10 euros; environ 2 pour le transport, et également 2 autres euros pour le lavage. La filature quant à elle est au prix de 5,50 euros. Ce sont les frais de tricotage qui sont les plus élevés avec une somme de 125 euros. Puis enfin, l’étiquette à elle seule coûte 5,50 euros. L’addition de ces différents frais amène Laines Paysannes à payer 150 euros pour la fabrication de son pull Gamut. Un pull vendu à 350 euros. Si la marge de 200 euros peut paraître conséquente en apparence, elle ne l’est pas tant.

Le pull n’est vendu que 2,32 fois plus cher qu’il ne coûte à produire quand ce coefficient s’élève à 3 pour des marques comme Pimkie ou 4 pour Camaïeu et même à plus de 7 pour The Kooples selon Capital. Sans oublier que seulement 30 de ces modèles ont été produits d’après Axel Faldini. Il précise que pour le modèle Asphodèle, lui vendu à 120 euros, le coefficient est de 3,46 mais que c’est un des plus élevés de la marque qui en produit 200 par commande. Il n’y a donc pas d’économie d’échelle. L’argent gagné via les ventes sert avant tout à rémunérer les membres de l’équipe Laines Paysannes, au SMIC pour la plupart, et à payer les frais annexes que peut rencontrer l’entreprise (locaux, machines à tisser, site internet, etc).

Article sponsorisé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 × quatre =