KIND STUDIO, la liberté engagée

KIND STUDIO, la liberté engagée

Fondé au commencement de l’année 2020 par Linda Kaelin, créatrice diplômée du Studio Berçot, KIND STUDIO est un label qui s’illustre par son approche durable moderne, des convictions sociales radicales et une esthétique rafraîchissante, balançant entre un hommage aux 70’s et des lignes contemporaines. The Alleah est parti à la découverte de cette marque à l’avenir prometteur :

Une esthétique empreinte de libération

La jeune marque n’en est qu’à sa seconde collection mais a déjà défini son style pointu ponctué de pièces intemporelles, tel le manteau oversize Anna dans lequel on rêve de se glisser pour affronter les vents hivernaux. L’univers de KIND STUDIO est un hommage enivrant à la liberté : dans ses coupes élégantes qui accordent une grande facilité de mouvement, dans ses références stylistes à la décennie d’émancipations qu’étaient les années 70, et dans les sublimes visuels de sa collection Fall-Winter 20/21 shootés en pleine nature…

On se surprend à s’impatienter de la venue des journées plus fraîches et courtes, pour enfiler les pièces de la marque et aller se promener.

La diversité pour des matières responsables

Audacieux au delà de son style, le label n’a pas peur d’explorer des pratiques diverses pour minimiser son impact environnemental.

KIND STUDIO utilise trois sources de matières principales : les tissus de surplus (ou dead stock fabrics), les tissus recyclés et du coton biologique certifié GOTS. La marque explique sur son site avec une grande pédagogie l’aspect responsable de chacune de ces matières et comment elle s’inscrivent dans son processus créatif. Concernant le coton, il était inenvisageable pour KIND STUDIO de ne pas faire du bio. En effet, sa culture est l’une des plus nocives pour l’environnement, avec une utilisation massive d’eau et de pesticides. Les alternatives biologique comme le coton GOTS mettent en place des procédés respectueux de la nature et de son rythme, tout en assurant un salaire décent à celles et ceux qui les cultivent. Enfin, l’utilisation de tissus recyclés ou de surplus permet à KIND STUDIO de participer à une mode circulaire et moderne tout en produisant en quantité limitée.

Une conscience sociale puissante en Inde…

Si l’aspect écologique est donc primordial pour la marque, on sent Linda s’illuminer quand elle évoque ses engagements sociaux. Ces derniers s’illustrent notamment en Inde, pays où une grande partie des collections est produite. Si ce choix peut paraître surprenant au premier abord, il a été considéré avec plein de bon sens par Linda : l’Inde est un pays excellant traditionnellement dans la maîtrise des teintures et du tissage à la main, deux aspects essentiels des pratiques de la marque.

« Un vêtement doit donner autant de pouvoir à la personne qui le porte qu’à celles qui le fabriquent. »

KIND STUDIO réalise ses modèles dans l’atelier de la Fondation Chaiim, dédiée à la réinsertion de jeunes femmes rescapées du trafic d’êtres humains. Elles sont formées au métier de couturière dans des conditions de travail respectant les droits de l’homme, et sont ensuite libres de rejoindre les employées de l’atelier ou de se lancer à leur compte. Cette démarche vers l’indépendance a touché Linda qui en parle avec un esprit anticolonialiste exemplaire : « je ne voulais pas contribuer à du white saviorism en me contentant de donner de l’argent à des fondations pour ‘secourir’ ces jeunes femmes. Je voulais que KIND STUDIO soit impliqué dans un procédé de contribution mutuelle d’égal à égal, tout en participant à leur indépendance. »

… et des racines également ancrées dans l’artisanat français !

Le label contribue également activement à l’entretien des savoirs faire en France. Pour cela, il fait produire l’autre partie de sa collection dans une coopérative d’artisans à Paris. Difficile de faire plus local ! La totalité des pièces de KIND STUDIO est ainsi traçable à 100% dans sa production et contribue à entretenir des savoir faire locaux et traditionnels des deux côtés du globe. Comme le formule si justement la marque, « un vêtement doit donner autant de pouvoir à la personne qui le porte qu’à celles qui le fabriquent. »

La nouvelle collection

Ces inspirations, matières et engagements durables se traduisent avec style dans la collection FW20-21 de la marque. Le savoir-faire Indien est brillamment représenté par un Tie & Dye rouge né d’une teinture naturelle sur des pièces en coton bio. KIND STUDIO propose un vestiaire complet, composé d’une jupe en satin fluide pour le soir, d’un manteau oversize en drap de laine pour les sorties, d’un pantalon à coupe large à porter tous les jours, ou encore d’une chemise à grandes poches parfaite pour une dégaine working girl. Cette seconde collection vient confirmer l’esprit libéré des créations du label, réaffirmant son élégance détendue à travers des pièces au design intemporel et aux textures multiples.

Vous pouvez consulter son intégralité en vous rendant ici.

Comment voir l’avenir ?

KIND STUDIO est né en pleine pandémie. La marque n’a jamais connu d’autre contexte que la crise actuelle, mais parvient à s’adapter et perdurer. Quand on lui demande comment elle voit le futur, Linda évoque son rêve d’un atelier dédié à la marque, toujours à Paris pour contribuer à l’économie locale. S’évoque également l’envie d’augmenter, progressivement, la production, pour développer la marque à son rythme dans le respect de ses valeurs engagées.

Ce label créé dans un contexte de changements extrêmes, porteur de convictions, est un symbole encourageant de ce que pourrait être la mode d’un « monde d’après » positif. On lui souhaite d’en devenir l’incarnation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

onze + deux =