Henriette Décrypte : La fashion week de New York AH20/21
2020-02-16

Henriette Décrypte : La fashion week de New York AH20/21

Derrière Henriette se cache Anne-Sophie, fondatrice de la boutique vintage du même nom et dénicheuse de tendances. Modeuse avertie, mais surtout shoppeuse consciente, elle décrypte pour nous les tendances vues sur les podiums du monde entier pour mieux nous guider dans les boutiques de fripes et de seconde main. Pour commencer, cap sur la fashion week de New York !

Ca y est, la Semaine de la Mode (aka Fashion Week) s’est terminée à New York, et en attendant de découvrir les tendances des podiums londonniens , on vous a fait un petit résumé de ce que l’on y a vu, mais surtout de ce que l’on a aimé la semaine passée !

Notre créatrice chouchoute:

On vous en parlait l’année dernière, la créatrice Mara Hoffman développe ses collections en abordant une démarche éco-responsable. Elle utilise des matières naturelles, labellisées et/ou recyclées, travaille aux côtés de nombreuses organisations écologistes et donne, sur son site, d’importants conseils pour entretenir ses pièces de façon éco-responsable. Alors évidemment pour faire rimer mode avec éthique, Mara Hoffman coche toutes les cases: en plus de proposer des collections durables, tous les looks (je dis bien TOUS) sont à tomber car on y trouve des manches bouffantes et des cols noués comme on les aime, du lilas délicat au rouge franc. Les lignes et les courbes sont puissantes et nous pourrions tout porter. On adorerait tout porter. 

Le plus (si tout cela n’était déjà pas suffisant pour vous convaincre): La créatrice présente désormais ses collections en showroom pour réduire son empreinte carbone, mais également en lookbook pour que nous n’en perdions pas une miette.

Notre défilé coup de coeur:

Indétrônables dans nos coeurs : Proenza Schouler ! Cette saison encore, le duo New Yorkais, ne nous a pas décus.ues en nous proposant une collection moderne et graphique, parfait mélange entre New York et Milan. Détournant des pièces aux coupes sobres – blazer, caban, robe droite-, les créateurs parviennent à rendre ces classiques résolument sexy. On aime les épaules asymétriques et dénudées, le mélange sensuel des tissus – cuir, satin, maille-, et l’omniprésence d’accessoires pour parfaire les looks.

On pique quoi comme idée ?

– Le blazer oversized porté en robe avec des bottes en cuir ! Si on se sent trop dénudée, une jupe fluide qui dépasse du blazer fera parfaitement l’affaire.

Le défilé découverte :

La Fashion Week, c’est toujours l’occasion de découvrir de nouveaux.elles créateurs.ices. Alors, peut-être que comme moi avant cette semaine, vous ne connaissiez pas Adeam.

Adeam c’est Maeda à l’envers, le nom de la créatrice Américano-Japonaise Hanako Maeda. Pour se présenter, elle dévoile une collection légère qui souffle un vent d’air frais sur les podiums New Yorkais. Quelle recherche dans les coupes et les matières ! Les manches sont bouffantes, les jupes froncées et asymétriques et les tailles délicatement cintrées. La créatrice réussit le pari de nous présenter un défilé résolument moderne et romantique, délicat et puissant et on adore ça !

On pique quoi comme idée ?

– La blouse romantique et le cycliste (DARE YOU?? yas gurl)

Les tendances que l’on est heureuse de voir cette année !

  1. De la couleur !

Pour une Fashion Week automne-hiver, on ne s’attendait pas forcément à voir cette explosion de couleurs. C’était sans compter sur les défilés de Carolina Herrera, Oscar de la Renta, Marc Jacobs – entre autres, qui nous en ont mis plein les yeux. 

  1. Des manches bouffantes

La silhouette romantique est de retour pendant la Fashion Week de New York et avec elle, les manches froncées, vaporeuses, gigots, tombantes… bref, les manches volumineuses ! Elles ont le mérite de créer des looks puissants, mais aussi délicat, féminin et imposant. Au quotidien, on peut la porter façon « cute » avec une jupe fluide et des mules à talons, ou bien encore casser le côté princesse avec un jean brut évasé et une paire de boots.

  1. Le blazer tout sauf classique !

La Fashion Week de New York nous confirme ce dont nous étions déjà convaincus.es : le blazer est un incontournable de notre dressing. Il convient à toutes les morphologies et apporte chic et puissance à un combo jean/t-shirt. Surtout, il est facile de le twister pour le rendre unique. D’ailleurs, les podiums nous chuchotent quelques idées sur de nouvelles manières de le porter. On mise alors sur un gros collier doré posé sur le col, ou bien sur une ceinture pour le féminiser, ou carrément sur une version cropped pour allonger les jambes. Pour les plus audacieuses, la version ajourée est de mise pour un look façon « couture ».

New York Fashion Week, Fashion Ethi-week ?

Côté éthique, la Fashion Week de New York a-t-elle suivi le chemin de celle de Copenhague ? Si, comme nous vous le disions plus haut, Mara Hoffman est l’une des pionnière de la mode responsable à New York, elle n’est heureusement pas la seule à s’intéresser au développement durable. Ainsi, pendant la Fashion Week Printemps Été 2020 (qui a eu lieu en octobre 2019) la créatrice Gabriela Hearst a opté pour un défilé zéro carbone et continue sur sa lancée cette saison en proposant une collection upcyclée à partir de stocks dormants.  De son côté Hillary Taymour, fondatrice de la marque Collina Strada, propose depuis ses débuts des looks durables. Comment ? En utilisant des chutes de tissu, des pièces de seconde main et en développant de nouvelles matières comme la soie végétale faite à partir de pétales de rose. Enfin, la marque PH5 propose elle aussi une belle alternative éco-responsable. Toutes les pièces en maille de l’enseigne sont produites à partir d’une technologie innovante 3D permettant de ne générer aucun déchet.

Alors oui, la Fashion Week de New York reste encore un peu frileuse concernant les questions écologiques, mais le collectif Extinction Rebellion tente à chaque nouvelle édition de faire bouger les lignes. En octobre 2019, l’organisation londonienne a manifesté devant le défilé de Victoria Beckham et cette fois tente de faire passer le message en organisant un défilé éco-responsable dont les vêtements ont été réalisés à partir de déchets plastiques et de vêtements de seconde-main. Sophie Anderson, coordinatrice du mouvement explique “La mode a d’importants problèmes concernant l’éco-responsabilité, mais les personnes présentes aux défilés sont parmi les plus créatives de la planète et nous espérons que celles-ci rejoindrons notre mouvement.” 

En attendant, Henriette décrypte la Fashion Week de Londres et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour partager tout ce que l’on y a vu et aimé !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 × 4 =