For A World That Works : Lee s’engage dans la mode durable !
2021-04-22

For A World That Works : Lee s’engage dans la mode durable !

L’impact de la mode sur l’environnement et son rôle à jouer dans une société plus durable sont des problématiques constamment discutées. Ces dernières années, de nombreux labels aux valeurs engagées ont émergé. Mais comment adopter des pratiques responsables lorsque l’on est une marque historique au fonctionnement déjà rodé ? Pour les 51 ans du Earth Day, Lee®, légendaire marque de jean, annonce sa transition vers des pratiques responsables et partage des objectifs ambitieux avec son programme For A World That Works.

Une histoire de workwear

Le nom vous dit sûrement quelque chose. La marque Lee® a été lancée aux Etats-Unis en 1889 par Henry David Lee. Spécialisé dans les tenues de workwear comme les salopettes, les vestes et les jeans, Lee® ouvre sa première usine en 1911 pour fournir aux travailleurs actifs des tenues en denim ultra-résistant. En 1913, c’est leur gamme “tout-en-un”, avec une combinaison conçue pour les cheminots, les agriculteurs et les mécaniciens, qui rencontre un succès fulgurant. L’Union All, pour sa résistance et sa fonctionnalité, devient le produit phare des travailleurs de l’Ouest américain. Un autre de ses designs iconique est la veste en jean pour les cavaliers Storm Rider, avec des poches faciles d’accès au niveau de la poitrine. L’esthétique de Lee® est donc imprégnée de son histoire, avec des coupes simples et intemporelles, des tissus endurants et une attention particulière aux détails pour démarquer ses modèles des autres fabricants de denim.

© Lee®
For A World That Works

La marque s’est toujours targuée d’être à la pointe des technologies du denim. Elle est par exemple la première a avoir ajouté des zips sur ses jeans en 1926. La fermeture éclair a permis de proposer un nouveau modèle de jean cow-boy, confortable et ajusté. Cependant, en 2021, être tourné vers le futur ne veut pas dire innover pour le plaisir, mais implique de préserver l’environnement constamment détérioré par l’industrie de la mode. Les équipes de Lee® en ont conscience et ont agi en conséquence, faisant de l’entreprise l’une des rares marques de cette envergure à présenter un plan concret et applicable dès maintenant ! En effet, avec le programme For A World That Works, Lee® présente une série de mesures visant à drastiquement réduire son impact environnemental. Les objectifs de la marque : passer à 100% d’énergies renouvelables pour ses opérations, utiliser plus de 50% de matières synthétiques durables, sourcer 100% de coton recyclé ou cultivé durablement et augmenter annuellement leur quantité de produits teintés grâce à INDIGOOD™. Le tout, d’ici à 2025 !

© Lee®
Le traitement du denim, un enjeu durable

Ces objectifs ne sont pas rien, étant donné que le denim est l’une des matières les plus polluantes au monde à cause de la culture du coton et des traitements extrêmement lourds qu’il subit. Pour concevoir des solutions adaptées à ces défis, Lee® a de nouveau fait appel à la technologie. Concernant la teinture du denim, ils travaillent notamment avec INDIGOOD™, un denim résultant d’un procédé pour teindre le coton bio avec de la mousse, utilisant quasiment 100% d’eau et 60% d’énergie en moins. Lee® a également recours au Crystal Clear Dyeing, une technique de teinture pour coton bio qui ne produit aucun sel et utilise uniquement des produits chimiques certifiés GOTS, permettant ainsi de recycler l’eau utilisée lors du processus ! Une fois la pièce en denim teintée, elle est ensuite traitée pour obtenir un aspect délavé, une étape de la fabrication habituellement extrêmement nocive pour l’environnement. La marque a encore fait encore une fois appel à des techniques de pointe pour contourner ce problème, notamment celle de la lessive à l’ozone. De l’oxygène et de l’électricité sont utilisés pour créer de l’ozone, qui est ensuite appliqué sur la roue de lavage à la place de produits chimiques traditionnels, évitant l’utilisation de substances nuisibles à la santé et l’environnement.

© Lee®
Agir dès la matière première

Si la marque met en place de nombreuses innovations au niveau du traitement de ses tissus, elle n’hésite pas à s’impliquer plus loin dans la supply chain en s’approvisionnant en matières durables ! En commençant par le coton biologique, issu de plantes non modifiées et ne nécessitant pas de pesticides ou de fertilisateurs. Lee® utilise aussi un autre type de coton responsable : celui provenant de fibres recyclées ! Une façon de profiter des qualités de cette matière sans produire plus de tissu. L’entreprise va également intégrer des alternatives au coton dans ses collections, par exemple dans des mixages de matières composés au minimum de 20% de Modal (100% biodégradable) ou de lin. La marque va également avoir recours au Lyocell, une matière issue de la pulpe de bois donc biodégradable et très économe en eau et en énergies. Lee® fait donc le pari moderne de se tourner vers de multiples solutions responsables pour répondre à ses besoins tout en s’impliquant pour la planète !

Ces nombreuses initiatives de la part d’un label mainstream sont définitivement un pas dans la bonne direction, incarné avec style par la nouvelle collection de la marque. Lee® prouve ici que, peu importe l’ancienneté d’une entreprise de mode, il est possible de s’impliquer pour un futur durable et d’encourager une industrie plus responsable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

seize − 12 =