Comment s’épiler écoresponsable ?

Comment s’épiler écoresponsable ?

Qu’on les aime ou non, nous avons tous des poils. L’épilation peut être une contrainte par les injonctions sociales et patriarcales, mais aussi devenir peu écolo. Rasoirs en plastique, bandes d’épilation jetables, crèmes dépilatoires chimiques… Le plus écoresponsable serait finalement de ne plus s’épiler, mais pour celles qui ne sont pas prêtes à sauter le pas, il y a toujours des alternatives.

La cire

L’épilation à la cire est très courante. Elle offre un résultat durable bien qu’elle soit douloureuse. Cette technique n’est habituellement pas zéro déchet mais peut le devenir. Il existe notamment des bandes d’épilation en coton bio réutilisables. Celles-ci se nettoient tout simplement à l’eau chaude. Des cires naturelles et biologiques sont également disponibles sur le marché. Pour les plus motivées il existe des recettes à base de sucre, de miel, d’eau, et de jus de citron pour préparer sa propre cire.

Le rasoir

Le rasage est extrêmement pratiqué. Presque indolore et rapide, il est la solution privilégiée par beaucoup. D’après consoGlobe, BIC vend 11 millions de rasoirs chaque jour. Avec une utilisation moyenne d’une semaine, le rasoir représente donc beaucoup de déchets. On trouve cependant des rasoirs durables. Il y a par exemple des rasoirs en métal aux lames interchangeables, comme le bon vieux rasoir de sécurité. Ou encore le rasoir en bois. Le pain de rasage solide et bio s’impose aussi comme une alternative efficace et zéro déchet à la mousse à raser et au savon industriel.

La crème dépilatoire

Choisir la crème dépilatoire permet de rayer la douleur du processus d’épilation. Mais sa composition est chimique car il s’agit de dissoudre le poil. Une composition pouvant également entraîner des irritations et des réactions allergiques. Des crèmes dépilatoires naturelles, bios, et même végans sont tout de même trouvables. Ainsi, vous ne feriez plus poser des composants nocifs sur votre peau et ils ne seront pas non plus évacués dans l’eau du rinçage. Tout bénef.

Limiter la repousse

La repousse est évidemment moins rapide lorsque l’on utilise un épilateur électrique, car contrairement au rasoir et à la crème dépilatoire, il arrache à la racine. Il est en outre aussi douloureux que la cire. Quoiqu’il en soit, il existe des méthodes naturelles pour limiter la repousse. En premier lieu, il suffit d’ajouter le gommage à sa routine beauté en l’appliquant 2 fois par semaine sur les zones épilées. Un déodorant anti-repousse naturel à base d’aloe vera pourrait à son tour permettre de retarder la réapparition du poil. Et ce n’est pas tout, un sérum lui aussi anti-repousse et bio a été développé.

Friendly reminder : L’essentiel reste d’être à l’aise avec son corps, avec ou sans poils. L’épilation n’est pas une obligation, et les poils ne sont pas sales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

cinq + six =