Comment décrypter les étiquettes de nos vêtements ?
2021-02-22

Comment décrypter les étiquettes de nos vêtements ?

Il peut être compliqué de s’y retrouver dans la masse d’informations données à propos de la mode responsable. Un allié utile mais complexe à décrypter : l’étiquette ! The Alleah analyse les éléments principaux qui peuvent la composer et vous propose des pistes pour les interpréter.

Made in…

Première indication que l’on retrouve sur de nombreuses étiquettes : le pays de fabrication. Cet élément est malheureusement peu fiable pour analyser l’impact d’un vêtement. Prenons l’exemple du Bangladesh : ce pays est réputé pour abriter des usines dont les conditions de travail sont terribles pour les travailleurs, mais ce n’est pas toujours le cas ! En cas de doute, on vous conseille de consulter le site de la marque : si de nombreuses informations sont données sur les lieux de production et pourquoi la marque les a choisis, le pays de production n’est pas un aspect décisif par rapport à l’éthique de votre vêtement.

Egalement, le fameux “Made in France” sur une étiquette n’est absolument pas la garantie d’une fabrication éthique : un vêtement peut porter ce label tant qu’il a été assemblé sur le territoire français, mais sa matière première peut provenir de n’importe quel autre pays, ce qui ne garantit ni la transparence ni l’éco responsabilité du produit.

Fibre naturelle ou synthétique ?

Première chose à savoir : plus le vêtements contient de fibres mélangées (par exemple 50% de laine et 50% de polyester) plus il sera compliqué de le recycler. On vous conseille de faire attention à cet élément si vous êtes très soucieux.se de la mode circulaire ! Ensuite, le fait que la matière du vêtement soit synthétique ou naturelle peut faire une grande différence : les matières naturelles sont généralement plus isolantes et ont un impact moindre sur la planète. Les matières synthétiques sont réputées pour être plus polluantes et souvent moins résistantes; cependant elles peuvent provenir de fibres recyclées et donc avoir un impact moins important sur l’environnement. Retrouvez notre guide des matières pour obtenir tous les détails sur ce sujet !

Analyser les matières présentes sur l’étiquette peut donc vous donner une bonne idée de l’impact environnemental de votre vêtement, mais les garanties durables se retrouvent principalement à un autre endroit des étiquettes !

Les certifications, outils de décryptage

En effet, il existe de nombreuses certifications pour vous aider à comprendre si votre vêtement a été réalisé de façon éthique ou éco-responsable. Voici quelques une des plus réputées : 

GOTS (assurant 95% de fibres biologiques dans un vêtement)

GRS (Global Recycled Standart, qui certifie une fibre recyclée)

Fairtrade (une certification éthique qui garantit des revenus justes le long de la supply chain)

Forest Stewardship Council (qui atteste d’une gestion éco-responsable de forêts)

Made In Green by Oeko-Tex (à ne pas confondre avec Oeko-Tex 100, certifie des matières testées pour déctecter des traces de produits nocifs)

Entretien et soin

Enfin, chaque étiquette possède des signes pour vous aider à entretenir correctement vos vêtements ! Cet aspect est très important, car prendre correctement soin d’une pièce peut prolonger grandement sa durabilité. On peut déjà vous conseiller de ne pas trop laver vos vêtements et de vous munir d’un sac spécial pour éviter que des microfibres soient relâchées dans les canalisations et donc l’océan pendant vos lessives. Voici un petit guide des conseils d’entretien : 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

sept − 2 =